Le projet associatif

Ce projet s’inscrit dans une profonde fidélité à l’esprit des fondateurs de l’association, en particulier de Charlotte GRAWITZ, convaincus que l’éducation et la formation des hommes et des femmes sont la source du développement de leurs qualités humaines.

Le savoir-être est un levier de l’intégration familiale, professionnelle et sociale.

  • Nos convictions, socle du projet
    • Une conception humaniste de la dignité de l’homme fondée sur la tolérance, l’altruisme et la solidarité.
    • Chaque homme est un être singulier inscrit dans sa propre histoire et respectable dans son identité de citoyen.
    • L’échange et la réciprocité sont les bases du lien social.
    • L’intérêt collectif est garanti par la sauvegarde de l’intérêt de chaque individu.
    • Une société sans désintéressement est une société qui meurt.
  • Notre positionnement, pivot du projet
    • Utilité sociale : Nous défendons l’usage des droitsen référence à la déclaration universelle des droits de l’Homme et à la convention internationale des droits de l’enfant.
    • Responsabilité et citoyenneté entre l’individu et la collectivité.
    • Partenariat : Nous conventionnons notre action avec les pouvoirs publics dans une démarche de vigilance, de prévention et de protection solidaire
    • Neutralité politique, culturelle et confessionnelle, mais toujours respectueuse.
  • Notre public, priorité du projet
    • Handicapés, enfants et adolescents en situation de précarité : ce sont les plus fragiles qui voient l’usage de leurs droits fondamentaux le plus menacé.
    • Construire avec ces personnes un avenir positif, quelles que soient leurs capacités, apparence, difficultés de relation ou précarité de leur situation familiale, c’est affirmer et faire vivre les droits spécifiques accordés aux plus fragiles, c’est aussi reconnaitre leur citoyenneté.
  • La mise en œuvre de ce projet implique
    • la richesse de l’expérience accumulée dans la mise en oeuvre de nos convictions.
    • Une attention permanente aux évaluations et le souci de l’innovation dans l’adaptation des réponses proposées.
    • La construction de réseaux de partenariats avec des organismes publics ou privés poursuivant des buts semblables ou complémentaires